Et voilà encore un pas de franchi dans la politique infâme de notre ministre de l'intérieur : l'arrestation d'une jeune collégienne kosovare alors qu'elle était en sortie scolaire... Et bien évidemment Manuel Valls n'y voit rien à redire : "la Loi s'applique"... Comme d'autres ont fait appliqué par le passé la loi sur le port de l'étoile jaune pour les juifs sans se poser la moindre question, Manuel Valls applique donc les lois françaises sur l'immigration sans se poser de questions. C'est aussi comme cela que de nombreux fonctionnaires de Vichy ont justifié leur collaboration. "La loi, c'est la loi" et quand on est fonctionnaire, on l'applique. Bravo M. Valls ! Certains vous considèrent sûrement comme un bon fonctionnaire ! Par bonnheur des voix s'élèvent, des ministres sortent de leur silence pour rappeler "les valeurs de gauche". Je dirai pour ma part les valeurs de notre République car, bien qu'adhérant aux valeurs de gauche, il me semble qu'il s'agit là de valeurs que doivent défendre tous ceux qui croient dans la devise de notre République : "Liberté, égalité, fraternité". Des voix s'élèvent donc mais beaucoup s'élèvent pour dénoncer la forme et très peu pour dénoncer le fond. Un peu comme si ceux qui se sont levés contre le nazisme avait dit : l'étoile jaune est trop voyante, trouvons un moyen d'identifier les juifs qui soit plus discret... Oui, selon la majorité des voix, c'est l'arrestation d'une jeune collégienne dans un bus qui pose problème, pas son arrestation en elle-même. C'est beaucoup trop voyant ! Ca fait tâche. Elle aurait dû être arrêtée alors qu'elle rentrait tranquillement chez elle après un sortie scolaire sympa, la tête remplie de moments partagés avec ses amis, ses professeurs, la tête remplie d'espoir en un avenir meilleur, pleine de gratitude à l'égard d'un pays où elle peut suivre des études et manger à sa faim... Oui, messieurs les ministres, c'est à ce moment là qu'il aurait fallu l'arrêter pour que se soit moins voyant, pour que ce soit plus humain ! A quand une vraie politique humaine sur l'immigration  M. Valls ? Le changement, c'est pour quand M.Hollande ? Pour bientôt j'espère, car il faudra des décénnies pour en voir les effets en ce qui concerne l'immigration... Quand on pense qu'il s'agit à la fois de traiter de manière humaine les étrangers qui ont fuit leur pays pour survivre chez nous mais aussi de faire en sorte que des peuples vivent correctement dans leur pays et n'aient donc plus besoin de se déraciner... Oui M. Hollande, il faut du changement et tout de suite !