Voilà maintenant c'est certain, les déclarations d'Emmanuel Macon sur les 35h et le smic ne laissent aucun doute : notre gouvernement actuel met en oeuvre une politique libérale de droite ! Ceux et celles qui ont lu mes lignes jusque-là savent déjà que je ne pense pas que cette politique puisse nous aider à sortir de la crise économique et, surtout, nous aider à rendre notre monde plus juste... Je respecte ceux qui le pensent mais je combats leurs idées. S'il s'agissait d'un gouvernement élu pour mettre en oeuvre une politique de droite, ce ne serait pas si grave... Juste un combat de plus à mener... Mais là, il s'agit d'une trahison. Une trahison à l'égard des millions de français qui ont cru en un changement possible. Une trahison à l'égard des militants socialistes qui adhèrent à des théories économiques, sociales et philosophiques défendues par la gauche... et voit appliquer celles défendues par la droite. Que vous ayez ces convictions M. Hollande, M. Valls, M. Sapin, c'est votre droit mais vous n'aviez pas le droit de mentir aux français pendant la campagne. Vous n'adhérez pas aux théories de gauche, c'est votre droit mais vous auriez dû le dire avant d'être élu par le peuple de gauche. Oui, c'est une trahison, au sens vrai du terme et elle va avoir pour conséquence catastrophique la montée du Front National. De ce point de vue, au-delà de l'inefficacité et de l'injustice certaines de votre politique, vous porterez une très lourde responsabilité quant à l'avenir de notre pays. La France se remettra de votre trahison, elle s'est bien remise de celle de Pétain... Mais avant cela, des millions de français vont en souffrir...